Dans un récipient plat, écrasser la pulpe avec l'écrase-pommes de terre et y incorporer un peu d'huile d'olive, du poivre blanc et du sel. Réserver. Dans une poêle, faire revenir l'oignon, le veau, l'arba-barona, la vuletta détaillée en petits morceaux. A coloration, ajouter le concentré de tomates, faire caraméliser et mouiller avec 2 verres d'eau chaude. Laisser réduire 20 minutes en ajoutant de l'eau si nécessaires. Poivrer.

Enlever la peau du figatellu, le couper en petits morceaux. Mélanger dans un cul-de-poule, un tiers de pommes de terre écrasées, la viande et le figatellu. Dans une cocotte, dresser une couche de viande et terminer par l'écrasée restante. sPour finir, Saupoudrer de chapelure.

Faire cuire 20 minutes au four à 180°C. Sortir le parmentier du four et attendre 10 minutes avant de servir.

À boire. Un domaine Nicolas Mariotti, rouge, de trois à quatre ans.

Note. Si votre écrasée de pommes de terre est trop sec, vous pouvez ajouter du lait pour obtenir la consistance souhaitée. Evitez de mettre de l'huile d'olive ou du beurre. La farce est déjà assez riche.

C'est un joli plat d'hiver à la note animale mais adoucie par l'écrasée cuite de la sorte. Le gros sel va pomper le jus de la pomme de terre et révéler le goût légèrement doux de la monalisa. Une jolie variante consiste à ajouter des cèpes à la viande, vous aurez alors un plat d'une gourmandise folle.

Préparation pour 4 personnes

Matériel

Une plaque allant au four,

Un écrase-pommes de terre,

Une petite poêle.Ingrédients

Pour la farce

1 figatellu cru

150 de veau corse haché

1 oignon haché

1 tranche de vuletta

1 cuillerée à soupe de concentré de tomates

Arba barona (thym sauvage)

Poivre noir

Pour la purée

500 g de pommes de terre type monalisa

500g de gros sel marin

2 cuillerées à soupe de chapelure

Huile d'olive

Sel, poivre blanc

Commentaires (0)

Aucun commentaire pour l'instant

Nouveau commentaire

Ce site utilise des cookies pour gérer votre panier, pour gérer votre compte client, pour le suivi de son audience.